Dash & Lily, la série de Noël parfaite sur Netflix

On ne va pas se mentir, la vie est un peu déprimante en ce moment. Et c’est pour ça que les téléfilm de Noël cartonnent. Moi aussi j’aime bien en regarder, même si c’est à peu près toujours la même chose. Mais avec Dash & Lily, Netflix fait beaucoup plus que les téléfilms classiques ! Cette série est un bonbon qui se déguste et s’apprécie. La douceur de l’amour à l’état pur.

Se découvrir à distance

Que fait un adolescent seul à New York pour Noël ? Dans les clichés, ça pourrait être la fête jour et nuit. Mais ce n’est pas le programme des deux protagonistes.

Dash & Lily, c’est l’histoire de deux adolescents qui se rencontrent à distance, par l’intermédiaire d’un carnet. A tour de rôle, ils se confient sur leurs difficultés familiales et se laissent des petits défis qui vont les aider à dépasser leurs peurs.

Lily adore Noël et ses traditions. Elle est bien perturbée de devoir passer les fêtes seule avec son cousin. Dash lui, déteste Noël. Et il s’est d’ailleurs arrangé pour rester seul, faisant croire à chacun de ses parents qu’il est avec l’autre.

La romance adolescente

C’est presque comme une relation épistolaire. Dans ce petit carnet rouge, Dash et Lily se dévoilent, en gardant pour autant une part de mystère.

Ils se cherchent, se défient. Les sentiments, les doutes, la jalousie sont là. Est-ce que je suis amoureux, où est-ce juste une relation rêvée avec quelqu’un que je ne connait que par ses qualités d’écriture ?

Ce sont tous les doutes et détails de deux jeunes qui apprennent à aimer que l’on découvre. Tout cela parfois mis en péril par les autres problèmes liés à l’adolescence. Car même à un inconnu dans un carnet, Dash & Lily n’osent pas tout dire, cogitent en gardant leur interrogations pour eux, quitte à tout remettre en question par facilité.

Dans cette relation qui naît doucement, il y a des hauts et des bas, des moment adorables et des obstacles à surmonter. Bref, c’est la vie sentimentale normale des adolescents qui est montrée avec justesse et légèreté par la série.

Pas qu’une simple série de Noël

A l’époque des réseaux sociaux, cet histoire parait encore plus irréaliste. Et c’est ce qui fait qu’on y croit. Ca fait rêver. On a tous envie de rencontrer la personne parfaite, en pouvant garder son intimité et ses défauts pour soi.

Noël donne un beau prétexte à cette série, mais c’est bien l’écriture intelligente et l’alchimie entre les adolescent qui font son charme.

On découvre leur histoire petit à petit, en passant à tour de rôle des moments selon le point de vue de chacun. Dash & Lily sont si différents dans leur vie et leur comportement, et si proches dans leurs sentiments. Mais c’est vraiment au moment de leur première rencontre qu’on sait qu’ils sont définitivement faits l’un pour l’autre.

Soyons clairs, Dash & Lily n’est peut être pas la série la plus mémorable qui existe. Mais c’est celle dont on a besoin en ce moment. C’est une belle histoire d’amour légère et inattendue, qu’on découvre épisode par épisode, comme un bon livre qu’on prend le temps d’apprécier.


Si vous cherchez un peu de douceur, Dash & Lily est la série qu’il vous faut. La simplicité ne fait que du bien dans le monde des séries avec des adolescent qui sont souvent noyées dans le drama.

Alors allez-y, faites-vous plaisir et découvrez Dash & Lily sur Netflix !

Synopsis : C’est Noël, et Dash le désabusé et Lily l’enjouée échangent messages et défis dans un carnet rouge aux quatre coins de New York. Qui a dit que les contraires s’attirent ?

https://www.youtube.com/watch?v=kdevDbKwJz4

N’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter pour avoir un petit récapitulatif du blog et de l’inspiration tous les mois !

4 commentaires sur “Dash & Lily, la série de Noël parfaite sur Netflix”

      1. Oui. Sans quoi on ne peut pas faire la conférence presse (sans avoir vu le film c’est assez difficile, j’ai osé le faire une fois… j’étais perdu).
        Le 17 a lieu la conf mais en digital et non en physique… Pour En Avant c’était en physique tout comme Mulan… mais vu que Mulan a été déprogrammé des salles… A part ceux qui sont allé à l’UGC et le Publicis… Quasi personne ne l’aura vu sur grand écran en France.

        1. Je m’en doute, ça doit être spécial de suivre une conférence de presse sans vraiment savoir de quoi on parle… Mon blog est tout neuf donc j’ai pas encore été conviée à une conférence, j’espère un jour !
          En tout cas une chose est sûre, 2020 n’était vraiment pas bonne année pour les salles de cinéma. Il faut espérer que ça va s’améliorer dans les prochains mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *