Culture,  Séries

Sur ordre de Dieu, série sur Disney+ : une enquête dans les côtés sombres de la foi

Bonjour ! Aujourd’hui, on va parler de la série Sur ordre de Dieu, disponible en France sur Disney+. La série avec Andrew Garfield relate un véritable fait divers aux Etats-Unis dans les années 80.

Retrouvez tous mes avis séries ici.

L’histoire de la série Sur ordre de Dieu, sur Disney+

Sur ordre de Dieu est une série disponible sur Disney+ depuis la fin du mois de juillet. La série est une adaptation d’un livre. Elle raconte un fait divers réel qui a eu lieu dans les années 80.

En 1984, une jeune femme et son bébé, issus de la communauté mormone, sont assassinés violemment chez eux, dans une banlieue résidentielle de Salt Lake City. L’inspecteur Jeb Pyre, qui est en charge de l’enquête (et aussi un mormon pratiquant), va tenter de découvrir ce qui s’est passé. Il va se retrouver au cœur d’une des familles les plus influentes de la communauté. Il découvrira en même temps les sombres secrets de sa religion.

Une histoire vraie au cœur de la communauté des Mormons

Dans la série Sur ordre de Dieu, on découvre un crime véritablement horrible. Brenda Lafferty et son bébé ont été assassinés très violemment. Mais ce crime parait encore plus déroutant quand on sait qu’il s’est déroulé au sein d’une communauté religieuse qui est censé prôner la vie en paix pour accéder à Zion (le paradis). Dès le début, les soupçons se portent vers les membres de la famille du mari de la victime. Les Lafferty sont décrits comme les Kennedy du coin. Une famille très influente, et très impliquée dans la vie religieuse.

Mais Brenda a cependant vite détonné dans les valeurs de cette famille. Bien que mormone très pratiquante elle aussi, elle n’avait pas peur d’être une femme qui réussit. Son rêve était de devenir une présentatrice de JT local. Un souhait qui ne plaisait pas trop à sa belle-famille, qui ne conçoit les femmes que comme de parfaites femmes au foyer.

Au fur et à mesure de l’enquête, le policier Jeb Pyre, lui aussi mormon, va découvrir que sa religion n’est pas aussi parfaite qu’il le pensait. Et pourrait même remettre en question tout ce en quoi il croit, afin de protéger ses filles.

Episode après épisode, on découvre comment une famille influente a sombré dans un fondamentalisme religieux malsain et dangereux.

La foi comme prétexte, la masculinité toxique à son paroxysme

Au centre de l’enquête, on retrouve les hommes de la famille Lafferty, les frères du mari de la victime. On sait déjà que le fait que Brenda et Allen se soient éloignés de la famille n’a pas plu. Les Lafferty sont une famille très patriarcale. Le père, chiropracteur, doit partir en mission. Il laisse ses fils Dan et Robin prendre la tête du cabinet (et donc de l’ordre patriarcal de la famille) en son absence. Au détriment de son aîné Ron qui a choisi de ne pas exercer ce métier familial. Avec ses frères et d’autres membres de la communauté, ils vont commencer se radicaliser. Ils adoptant les croyances anciennes de leur religion, lorsque polygamie et violence étaient normales. Le but de ce petit groupe de « nouveaux prophètes » est simple. Restaurer l’ordre de Dieu en éliminant certaines personnes fautives selon ses croyances, à commencer par Brenda et son bébé.

A l’origine de ce drame, ce sont donc des hommes, à la fois frères et rivaux, qui prétendent être des prophètes. Bizarrement, leurs « révélations » ont surtout pour but d’asseoir leur contrôle sur la famille, la communauté et leurs femmes… Heureusement, certaines femmes ont le courage d’essayer d’échapper à la situation. Mais la communauté cherchera tout de même à faire taire les scandales et à maintenir le statut des hommes comme dirigeant incontestables…

La série montre les travers et les manques des dirigeants d’institutions religieuses. Comme souvent, les hommes à la tête de ces organisations préfèrent éviter et cacher les problèmes, plutôt que de les résoudre. Elle invite donc à la réflexion sur les croyances, leurs origines, et la manière dont certains pourraient les utiliser pour manipuler.


En résumé

Sur ordre de Dieu est une série violente et poignante. Elle nous fait découvrir à la fois un fait divers déroutant, mais aussi comment le fondamentalisme peut naître rapidement, chez des personnes que l’on ne soupçonnerait pas. Les acteurs sont excellents (mais on aime déjà tous Andrew Garfield, non ?) et la narration très bien menée, même s’il y a un peut trop de flashbacks pas très utiles. La série, sans être contre la religion, montre surtout la nécessité de s’interroger sur ses croyances, et de ne pas croire que notre confort de vie est acquis.

Et vous vous avez vu cette série ? Vous en avez pensé quoi ? Dites le moi en commentaires.

N’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter pour avoir un petit récapitulatif du blog et de l’inspiration tous les mois !

Synopsis :

Juillet 1984. Les habitants d’une petite ville mormone de l’Utah découvrent avec horreur que Brenda Wright Lafferty et son bébé âgé de 15 mois – deux membres d’une influente famille de la communauté de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à laquelle quasi tous les concitoyens appartiennent – ont été sauvagement assassinés à leur domicile. Pour tenter de trouver le ou les responsables, l’inspecteur Jeb Pyre – un mormon pratiquant – et ses enquêteurs vont devoir pousser leurs investigations jusque dans les collines avoisinantes et démêler l’écheveau d’une bureaucratie mormone bien décidée à leur mettre des bâtons dans les roues. Bientôt, Jeb voit sa foi ébranlée en découvrant de sombres secrets sur l’origine de la théologie qu’il a embrassée et les conséquences funestes que peut entraîner le fondamentalisme religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :