affiche togo
Films,  Séries et films

Togo, un héros oublié sur Disney+ (avis)

Togo raconte l’histoire de Leonhard Seppala, un musher qui, en 1925, a bravé la tempête pour ramener des médicaments dans sa ville d’Alaska, avec son attelage dirigé par le chien Togo. Et le mérite de l’opération a été attribué à une autre équipe. Une injustice de l’histoire qui sera au moins un peu réparée grâce à ce beau film.

Togo, un chien courageux et héroïque

Le film retrace l’histoire de cette « course au sérum », durant laquelle une équipe de 20 relais a traversé l’Alaska pour transporter un sérum contre la diphtérie qui frappe les enfants de la ville de Nome. Cette histoire vous dit quelque chose ? C’est normal, il se trouve qu’à l’époque, les journaux ont attribué par erreur tout le mérite de l’exploit au chien Balto qui faisait partie du dernier attelage qui a ramené le sérum dans la ville.

Et pourtant, le vrai héro de l’Histoire, c’est Togo. Ce chien, qui n’était pourtant pas destiné à l’attelage, est parvenu à des prouesses de vitesse et de résistance.

En effet alors que toutes les équipes de relais ont parcouru en moyenne 50 kilomètres, Seppala et sont attelage dirigé par Togo ont parcouru 424 km à eux seuls, soit la moitié du trajet.

L’histoire d’amour entre l’homme et le chien

Ils ont parcouru des centaines de kilomètre, affronté des tempêtes, traversé une baie glacée dans des conditions infernales. Mais ces exploits n’auraient pas été possibles sans le lien qui existe entre Togo et son musher.

Les chien et l’homme sont indissociables. Ils se font confiance, ils sont fidèles l’un à l’autre. Une belle histoire d’amitié et d’amour. Une histoire qu’on a le plaisir de découvrir à travers des flashbacks qui mettent en valeur l’amitié es les paysages américain.

Une aventure visuelle

Le film ne brille pas que par son histoire incroyable et palpitante. On ne peut qu’être éblouis par la qualité visuelle. Entre les paysages grandioses et enneigés de l’Alaska, les tempêtes plus vraies que nature et les mouvements de caméra rapides et fluides, on est immergés dans cette aventure. Aux côtés de cet attelage qui parcours obstacle sur obstacle, tout paraît si vrai qu’on partage également leurs peur et leurs joies.

Pour un de ses premiers films originaux, Disney+ frappe très fort. Disney nous offre un film magnifique et palpitant dont on ne décroche pas une seule seconde. Et répare au passage une injustice de l’Histoire pour remettre à l’honneur ces héros oubliés.


Synopsis : Quand une épidémie de diphtérie ravage un village isolé d’Alaska durant l’hiver 1925, rendant gravement malades d’innombrables enfants, la population est en émoi car l’antitoxine nécessaire à leur guérison se trouve à des centaines de kilomètres de là, au-devant de terrains difficiles à traverser et alors qu’une tempête gigantesque se profile à l’horizon. Les responsables du village s’en remettent alors au seul homme capable de les sauver, Leonhard Seppala, accompagné de son chien de traîneau, Togo.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :