Films,  Séries et films

La reine des neiges 2, une belle quête automnale (avis)

La reine des neiges 2 est dispo en VOD, c’est donc l’occasion pour moi de vous en parler ! Alors, la première question que vous allez me poser est : est il mieux que le premier film ? Et bien je vous donne mon avis.

Alors forcément, bien sur que non, c’est rare d’avoir une suite meilleure. Mais il faut quand même savoir que le deuxième est bien meilleur sur de nombreux aspect (histoire plus adulte, personnages améliorés, des visuels toujours plus beaux…) . Ce qui rend quand même le premier si spécial, c’est d’abord la découverte de l’univers et de ses personnages. Dans le 2, on sait un peu plus à quoi s’attendre. Les chansons étaient aussi plus appréciables dans le premier, quasiment toute reconnaissables et entraînantes. Dans le deuxième il doit y en avoir deux qui sortent vraiment du lot.

Donc La reine de neiges 2 est une très belle suite, dont je vais vous parler ici.

Une quête familiale et dans le passé

Bonne surprise pour ce deuxième volet, l’histoire est une vraie quête originale, apparement inspirée de légendes nordiques. C’est aussi une histoire assez adulte. Ici, pas de méchant à détester, pas de grande bataille, l’intrigue se déroule autour de politiques du passé et de l’histoire personnelle d’Anna et Elsa.

Même si ça passe vite, et qu’il y a quelques incohérence, ça fait vraiment plaisir de voir un Disney avec des princesses responsables,qui gèrent une histoire très adulte.

Des personnages plus développés et complexes

Comme pour l’histoire, les personnages sont plus développés que dans le premier. Elsa est toujours aussi indépendante et en quête de liberté. Elle n’hésite pas à partir seule sachant qu’elle ne reviendra peut être pas.

Anna, elle, est heureuse d’avoir enfin retrouvé sa sœur mais a trop peur de la perdre. Elle n’arrête donc pas de lui dire d’être prudente quand sa sœur souhaite être seule. Anna montre dans ce film vraiment son independence, son courage et sa responsabilité. Elle n’hésite pas à prendre les décisions qui s’imposent pour Arendelle, même si elles sont lourdes de conséquences.

Kristoff est amoureux d’Anna et essaye de la demander en mariage mais est toujours aussi maladroit. Malgré sa maladresse, il est extrêmement courageux et prêt à tout pour celle qu’il aime.

Olaf lui est en train de grandir et découvre de nouveaux sentiments comme un enfant qui découvre la vie. Il apporte de nouveaux questionnement et surtout la touche enfantine de cette suite très adulte.

Des images toujours plus belles

Comme pour le premier film, les visuels sont magnifiques. L’aspect visuel est encore plus recherché : textures, détails, couleurs, tout à l’air si réel.

Avec une mention pour les couleurs automnales qui sont si belles et donne une atmosphère unique au film. Ainsi, le film est vraiment immersif, on a l’impression d’y être pour de vrai, et la musique elle aussi d’inspiration nordique est un régal pour les oreilles.

Mon moment préféré

Mon moment préféré est sans hésitation la chanson de Kristoff : Lost in the woods. C’est une chanson conçue comme un hommage aux ballades rock des années 80-90. Et c’est exactement ça ! Elle est kitch et reste dans la tête et j’adore ça ! Voilà le passage du film ci-dessous où vous pourrez vraiment voir plein d’hommage à des groupes connus.

Alors, bien sûr La reine des neiges 2 n’est pas le meilleur Disney que vous verrez cette année, parce que la barre est très haute ! Mais c’est quand même un très beau film, donc parfait pour le confinement.


Synopsis : Pourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver…

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :