Accessoires,  Finir ses restes de laine,  Tricot

Un nouveau scrunchie au tricot et des petites nouvelles

pupu scrunchie mini

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je fait une petite halte pour vous montrer mon nouveau scrunchie au tricot.

Il s’agit de la version « mini » du Pupu scrunchie que j’avais tricoté ce printemps. Le modèle est disponible ici. Je préfère cette taille car je n’ai plus des cheveux très long. En fait il est tout simplement 2 fois moins épais qu’un scrunchie normal (une bande de 4cm de haut, plutôt que 8cm).

Après, si le nœud du modèle ne vous intéresse pas (je ne l’ai pas fait ici), pas la peine d’acheter le modèle du Pupu, dont la caractéristique est justement ce petit nœud. Vous pouvez tout simplement prendre un modèle gratuit (comme mon modèle du scrunchie au point de riz) et le réduire à 4cm au lieu des 8cm qu’on trouve d’habitude. Voilà pour l’histoire de mon nouveau scrunchie au tricot !

Des petites nouvelles

Je suis désolée, j’ai un peu réduit le rythme des articles ces temps-ci, surtout parce que j’ai réduit le rythme de tricot ! Il se passe plein de choses dans ma vie ce mois-ci (ça me change du chômage). Et je tricote des modèle un peu plus imposants.

En fait je n’ai toujours pas fini le cadeau de Noël de mon neveu, il faut que je me motive. Il me reste une grande couture et je dois rentrer tous les fils.

Sinon, je tricote aussi mon pull de l’hiver. Il ne me reste plus qu’une manche et demi, mais je vais faire une pause de quelques jour, mon tricot est puni.

Le cauchemar de la tricoteuse

En fait il m’est arrivé une petite mésaventure avant-hier : j’ai trouvé 2 larves d’anthrène dans une pelote. 😱 Ca m’apprendra a laisser des pelotes dans un carton par terre à côté de la fenêtre… J’ai directement mis les 4 pelotes de cette même laine ensemble dans un sac congélation (même si je n’ai vu des larves que dans une, on ne sait jamais…). Et la laine et partie au congélateur pendant un bon moment je pense pour tuer les larves.

Dans ce carton, j’avais donc ces 4 pelotes moitié laine, moitié acrylique. Je les laissais là pour des mitaines que j’allais tricoter dans l’automne. Mais j’avais aussi la laine que j’utilise pour mon pull ! Cette laine était dans un plastique aéré, donc mieux protégée que celles directement dans le carton, mais susceptible d’avoir des mauvais invités quand même. J’ai déjà utilisé la moitié des pelotes pour le pull et je n’ai rien vu de suspect. Mais dans le doute, j’ai mis les pelotes restantes au congel, ainsi que mon en-cours. On est jamais trop prudent. J’ai aussi passé l’aspirateur et sorti sur le balcon tout ce qui se trouvait dans ce coin là.

Heureusement, la plus grande partie de ma laine est dans des boites fermées sur des étagères depuis cet été. Mais maintenant je vais faire plus attention, car des fois, je laissais certaines boites ouvertes. Plus j’y pense, plus je me dit que je vais sûrement jeter les 4 pelotes de la laine où j’ai vu les larves au cas où. Ca dépendra de ce que je trouve à la sortie du séjour au froid. J’essaie de me rassurer en me disant que je n’ai vu que quelques larves et concentrées sur une pelote. Donc il n’y en aura probablement pas partout…

Voilà, c’était mes mésaventures du jour. Ca vous est déjà arrivé de trouver des insecte dans votre laine ? Vous avez des conseils ?

A bientôt avec moins de frayeurs j’espère ! Et n’hésitez pas à me dire si vous aimez mon scrunchie au tricot.

N’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter pour avoir un petit récapitulatif du blog et de l’inspiration tous les mois !

4 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Pour recevoir de l'inspiration chaque mois et ne rien manquer du blog 🙂 (Pas plus d'un mail par mois).

%d blogueurs aiment cette page :