Conseils & astuces,  Tricot

Conseils pour débuter au tricot et devenir accro

conseils-pour-debuter-au-tricot

Bonjour ! Ca y est, on est de nouveau confinés… Et je sais que le confinement est aussi une opportunité pour beaucoup de monde de tester des nouveaux loisirs. Donc pourquoi pas profiter de ce confinement pour débuter une nouvelle passion pour le tricot ? Je vais donner ici quelques conseils pour les personnes qui veulent se mettre au tricot sans trop savoir par où commencer.

1 – Accepter l’imperfection

Ca peut paraître bizarre comme premier conseil, et pourtant ! Le tricot au début c’est comme tout, on galère un peu. Il faut du temps pour s’habituer à tenir des aiguilles, à savoir où piquer, comment enrouler la laine, compter les mailles… Et donc forcément vous allez vous tromper ! Votre premier tricot ne sera pas régulier, il y aura des trous, des mailles en trop, des mailles en moins… Si vous pouviez voir à quoi mon premier bonnet ressemblait. Et d’ailleurs même une fois qu’on est expérimenté, on se trompe toujours !

Donc quand vous commencez à tricoter, partez du principe que vous allez vous tromper ! Les erreurs c’est normal, c’est comme ça qu’on apprend. Et c’est même génial pour la motivation, car ça permet de voir clairement notre évolution au fil de l’expérience.

2 – Bien choisir son projet

Par expérience, je sais qu’il est plus facile de se lancer avec un projet clair en tête. C’est difficile de se motiver en tricotant des rangs inutiles. Pour moi, le mieux est de commencer par quelque chose de simple et qui ne prendra pas trop de temps. Et voici quelques conseils précieux qui vous aideront à choisir votre premier projet pour débuter au tricot.

Modèles tricot conseils
  • Faites quelque chose que vous aurez envie de porter (ou idem pour la personne à qui vous offrirez votre ouvrage fini). Franchement c’est plus motivant. Et vous serez tellement heureux de dire que c’est vous qui l’avez fait !
  • Choisissez quelque chose qui se tricote avec de la grosse laine / des grosses aiguilles (au minimum 5mm). Il y a plein d’avantage à cela. D’abord, votre tricot montera plus vite avec de la grosse laine, c’est plus motivant. Et surtout, avec une grosse laine on voit mieux les points, c’est donc plus facile à suivre.
  • Choisir une laine de couleur claire (surtout pas de noir !) et sans fantaisies (on évite le mohair ou les laines à peluche). Une couleur claire vous permettra de bien voir ce que vous faites. Le noir c’est une torture, même pour les plus expérimentés. Et que dire des laines fantaisies qui sont parfaites pour ne plus du tout comprendre où on en est et ce qu’on a fait. J’ai tricoté une écharpe en laine type peluche une fois, autant vous dire qu’elle est pleine de trous.
  • Cela va de soi, mais il faut choisir un modèle facile ! On oublie le pull torsadé pour adulte. Le mieux ça reste quand même le bonnet ou le snood (col) pout commencer. Ou encore des lavettes en coton. Les écharpes et les châles, c’est super aussi, mais uniquement avec des grosses aiguilles, sinon vous allez y passer des mois.
  • Il y a du pour et du contre à ça, mais je pense qu’il vaut mieux commencer par apprendre à tricoter en aller-retours, et non en tricot circulaire. La plupart des explications de tricot de base sont faites pour le tricot droit. Commencer directement à tricoter en rond peut être assez perturbant pour les tutos vidéos, et surtout pour la suite de votre « carrière » au tricot. Donc commencez en tricotant droit tranquillement, et une fois que vous maitrisez les points de base et la construction du tricot, vous pourrez vous faire plaisir avec des aiguilles circulaires.

Pour les plus expérimentés, je vous propose un article pour savoir comment trouver le projet parfait au tricot.

3 – Bien s’équiper

Autant vous prévenir tout de suite, le tricot est un loisir assez cher. Et au début, on peut être tenté d’acheter plein de fournitures très bas de gamme parce que les prix font peur, et c’est normal !

Et je vais même vous dire quelque chose : une paire d’aiguilles à pas cher pour commencer et apprendre une nouvelle technique, ça ira très bien. Il faut juste être conscient qu’elle ne durera pas 10 ans.

Privilégiez le bambou ou le métal, oubliez le plastique. Soyez conscients qu’en termes d’aiguilles, les marques Phildar, Prym ou Bergère de France, c’est du bas de gamme. Franchement, j’ai des aiguilles ultra bas de gamme en bois achetées sur Amazon dont je me sers toujours après des années, alors que j’ai eu plusieurs aiguilles Prym cassées au premier projet.

Et si vous acceptez de mettre un tout petit peu plus, achetez-vous une seule paire d’aiguilles d’une très bonne marque pour tester, vous verrez la différence !

Pour la laine, fiez-vous à votre toucher. Il vaut mieux payer un peu plus que le moins cher pour tricoter une matière un peu plus agréable à porter. Surtout sachez que les laines pas chères ne sont jamais de la laine, mais des matières synthétiques. Faites attention à la sensibilité de votre peau. Si vous êtres allergiques à la laine, préférez des mélanges avec du coton ou des matières synthétiques, ou encore des laines spécial layette.

4 – N’investissez pas trop

En lien avec le point d’avant, un des mes conseils est de ne pas investir trop pour débuter au tricot. Evitez le kit complet de belles aiguilles de marque dès le début. Vous vous ferez ce cadeau quand vous en aurez vraiment envie. Pareil pour la laine, mais de toute façon personne n’aurait l’idée de débuter en payant 20 euros une pelote de laine…

Si vous payez trop cher au début, vous pourriez vous sentir « obligés » de bien rentabiliser votre matière première, et ça enlève tout le plaisir !

Après, si quelqu’un vous offre une super laine, ça serait bête de refuser 😉

5 – Acheter un bon kit tout prêt

Les kits, c’est parfait pour tester le tricot quand on y connait rien. Souvent, tout est compris : les aiguilles, la laine et le patron. Comme ça pas la peine de se prendre la tête à essayer de choisir sa taille d’aiguilles et sa laine.

Mais il faut être conscient que ça reste quand même une option un peu plus chère qu’il vaudra mieux abandonner quand vous aurez plus d’expérience.

Laine We are Knitters

Par exemple les kits de We Are Knitters, une des marques les plus connues (je précise que je ne suis absolument pas affiliée avec eux). Je trouve que cette marque est bien pour débuter car leurs laines de base sont épaisses (voir point 2), et ce n’est pas de l’acrylique. Les projets débutants sont bien faits et modernes et il y a tout ce qu’il faut dans le kit. Par contre les prix font très peur. Mais il faut savoir que la plupart de leurs pelotes font 100gr, contre 50gr pour les marques françaises classique, doit deux fois plus de laine. Voici mon code de parrainage qui donne 10€ sur votre première commande : MGMJ00ALN. Si vous commandez, vous aussi vous aurez un code pour parrainer vos amis.

J’ai aussi testé un kit de Pingouin trouvé dans un magasin de déstockage. La laine est agréable, comme d’habitude chez eux, mais il faut bien faire attention car il n’y avait pas d’aiguilles à tricoter fournies dans le kit.

Sinon il y a plein d’autres marques que je n’ai pas testées mais qui proposent de beaux modèles : Wool and the Gang, Tricotez-moi, WoolKiss, Chouette Kit… A vous d’aller fouiller et de me dire ce que vous en pensez ! Je serais ravie de mettre à jour cet article avec vos expériences.

6 – Tester plein de marques

Comme pour tout, chaque marque aura ses avantages et ses inconvénients. Et au lieu de se cantonner à la première marque qu’on a essayé (en France ça sera très probablement Phildar, qui est la plus présente en magasins), il faut explorer ! Il y a une multitude de fabriquants de laines et de matériel pour le tricot, alors faites-vous plaisir au gré de vos envies. Comme ça vous apprendrez vite ce que vous préférez ou non.

Laine Laines Paysannes

7 – Profiter des conseils d’une grande communauté

Le tricot c’est un loisir très répandu. Donc si vous ne comprenez pas les explications du modèle, allez sur internet ! I y a énormément de choses pour vous aider : des vidéos, des blogs, des forums… Vous trouverez toujours de l’aide. Allez voir Youtube, les sites des marques de laine, les blogs, les groupes Facebook… Et sinon, n’hésitez pas à me contacter, je suis là pour ça !

8 – Ne pas se mettre la pression

Le tricot c’est long et il faut un peu de patience. Ce n’est pas forcément fait pour tout le monde. Donc peut-être que vous n’y arriverez pas du premier coup, et qu’en réessayant plus tard ça ira mieux. Ou peut-être que vous n’aimerez simplement pas du tout. Ca arrive et c’est normal. Chacun a ses propres goûts. C’est d’ailleurs pour cela que je vous ai conseillé de ne pas trop investir.

Alors si vous n’aimez pas, si vous n’y arrivez pas, ou si vous n’avez juste pas la motivation, personne ne vous jugera, vous faites ce que vous voulez, tant que vous vous faites plaisir !


J’espère que ces conseils vous seront utiles pour bien débuter au tricot.

Mon dernier conseil est de persévérer ! Vous allez voir, le tricot si on y prend goût ça devient une belle addiction.

Je suis là pour vous aider dans vos débuts. Et pour les personnes qui ont déjà commencé, n’hésitez pas à me dire s’il faut que je rajoute des informations !

Je vous laisse faire un tour sur le blog pour trouver de l’inspiration tricot.

N’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter pour avoir un petit récapitulatif du blog et de l’inspiration tous les mois !

5 commentaires

  • Zab

    Wow! Super bon! J’aime vraiment le premier point: c’est crucial pour la suite des choses!
    Je vais partager sur ma page facebook. Pas aujourd’hui (j’ai partagé mon propre article) mais cette semaine!

  • Enirtourenef

    Quand j’étais ado, j’ai voulu commencer le tricot. Je ne sais plus trop pourquoi… pour faire quelque chose moi-même sans doute, et aussi pour m’occuper les mains. La laine était noire (on m’a pas donné ton très bon conseil, à l’époque !) et surtout je n’avais pas de modèle. Ma mère m’avait juste montré vite fait comment on faisait une maille basique, un aller-retour, et je me débrouillais toute seule. Autant dire que ce n’est pas droit ! Plus ça va, plus ça s’élargit ! J’ai vite abandonné. Maintenant, j’aimerais essayer le crochet, mais j’ai trop peur pour me lancer !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Pour recevoir de l'inspiration chaque mois et ne rien manquer du blog 🙂 (Pas plus d'un mail par mois).

%d blogueurs aiment cette page :