Décoration,  Doudous et jouets,  Tricot

Mon gnome au tricot de février : Gnome Pun Intended

Bonjour ! Aujourd’hui je vous montre mon nouveau gnome au tricot. Il s’agit de mon gnome du mois de février. En effet, j suis le KAL Year of Gnome. Je vous avait d’ailleurs tout dit sur le KAL dans l’article du mois dernier. Je l’ai fait en suivant le modèle Gnome Pun Intended et je vous raconte tout !

Le modèle Gnome Pun Intended

Déjà, pour ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais, une petite anecdote sur le nome du modèle. Le nom est un jeu de mot fait en mélangeant « gnome » et l’expression anglaise « no pun intended ». Et cette expression veut dire « sans jeu de mot ». Ironique non ?

C’est le deuxième modèle de gnome que je découvre après le Never Not Gnoming, de la même créatrice. Ce premier patron m’avait été offert par une adorable tricoteuse pour mes vœux laineux. Et comme j’avais bien aimé tricoter des gnomes, elle m’a offert ce deuxième patron le jour de Noël ! Juste pour le plaisir d’offrir, alors que n’avait rien demandé. Vous n’imaginez même pas à quel point j’ai été touchée par cette délicate attention ! Surtout de la part d’une personne que je n’ai jamais rencontré en vrai. Elle a vraiment illuminé ma journée et je la remercie encore une fois !

Revenons au modèle Gnome Pun Intended. Il est payant sur Ravelry, et n’est pour l’instant pas disponible en français. Le premier modèle est le plus simple et basique. Ici, on découvre de nouvelles techniques et j’adore !

D’abord, il a un bonnet avec un effet « replié » et très grand. Et c’est un effet réalisé au tricot, pas juste un arrangement pour la photo ! J’ai aussi appris à faire un nouveau type de barbe à franges, et un nez en boule. J’aime vraiment trop !

Le gnome en cours de route une fois le bonnet terminé

Mon nouveau gnome au tricot

Pour ma participation du mois de février au KAL Year of Gnomes, j’ai donc choisi ce modèle. Je l’ai tricoté avec la laine en coton de Sostrene Grene, et des aiguilles 2.5mm et 3mm.

J’ai tout simplement suivi le patron en fingering, sans rien modifier et sans difficulté particulière. Le patron est vraiment très bien écrit, rang par rang. Et pour les points ou techniques plus complexes, il y a des vidéos d’explication très bien faites. J’ai surtout eu besoin de celles pour apprendre à faire les plis et de celle pour la barbe à frange. Ce sont deux techniques très ingénieuses pour un rendu vraiment top !

Au final, le rendu est un peu plus gros que pour mes précédents gnomes (j’avais fait la taille moyenne de Never not gnoming). Et encore j’ai utilisé de la laine en fingering. Le gnome avec une laine Worsted doit être immense ! Ça me donne envie pour une prochaine fois 😉


Vous connaissez donc mon deuxième gnome de l’année 2022. Et j’espère bien continuer sur les 12 prochains mois ! Je suis particulièrement contente d’avoir fait ce modèle, car il m’a fait découvrir des techniques que je ne connaissais pas. Et je suis vraiment fan de ce bonnet !

Et vous vous aimez ? Vous allez tricoter des gnomes cette année ?

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :