ear savers
Accessoires,  Finir ses restes de laine,  modeles,  Tricot

Un attache masque au tricot (tuto débutant)

Bonjour ! Avec le déconfinement qui approche, nous allons devoir porter des masques dans de nombreux endroits, et parfois pendant longtemps. C’est pourquoi je partage avec vous ce tuto débutant pour fabriquer un attache masque (Ear saver) en tricot et ne plus avoir mal aux oreilles ! C’est facile, et ça permet d’utiliser son stock de laine !

A quoi ça sert ?

Cette petite bande de tricot avec un bouton à chaque extrémité, sert à protéger les oreilles. Certaines associations en ont fabriqué des centaines pour les distribuer aux infirmières.

Au lieux d’avoir l’élastique aoutour des oreilles, on le tire jusqu’aux boutons de l’attache masque qui est placé derrière la tête.

Oui, c’est la même fonction que le trombone que beaucoup utilisent, mais c’est quand même plus sympa 😉 .

De quoi on a besoin ?

Pour réaliser un attache masque au tricot, il vous faudra :

  • Des aiguilles à tricoter (forcément). Toutes les tailles sont bonnes, tant que ça correspond à peu près à la laine.
  • Des restes de laines. Et oui, l’attache masque n’utilise pas beaucoup de laine, donc autant finir ses restes ! Tout fonctionne, mais si vous voulez les laver à 60° comme les masques, le mieux est d’avoir une laine 100% coton.
  • Des boutons. Deux boutons suffisent, un pour chaque extrémité. Vous pouvez aussi fabriquer un attache masque adaptable en longueur, en rajoutant deux autres boutons un peu plus loin.
  • Une aiguille à laine, pour rentrer les fils et attacher les boutons.

Et voilà, c’est tout ! Et ce n’est pas long à faire, moi je met environ une demi-heure pour en faire un avec de la laine fine.

Réaliser un attache masque au tricot

Comme indiqué dans le titre, je vous propose ici un tuto pour débutants. Donc je ne vais vous écrire que le modèle le plus basique. Mais il y a tellement de variantes possible que vous pouvez vous amuser ! N’hésitez pas à demander dans les commentaires pour des idées de variantes.

  • Commençons par le commencement : monter les mailles. Vous trouverez de nombreuses vidéos pour apprendre à le faire. Par exemple Phildar vous propose un tuto ici.
  • Pour de la laine et des aiguilles fines (3-3,5mm), monter 10 mailles. Pour de la laine et des aiguilles plus épaisses (4,5-5mm), monter 6 mailles. La taille n’est pas une science exacte, faites avec ce que vous avez.
  • Ensuite tricoter au point mousse (en mailles endroit), jusqu’à la longueur désirée. La plupart du temps, c’est entre 12 et 15cm, ça dépend des têtes. Par exemple pour moi c’est plutôt 12. Pour apprendre à tricoter une maille endroit, allez ici.
  • Et quand vous arrivez à la longueur désirée, vous pouvez rabattre les mailles. Si vous ne savez pas comment faire, c’est par ici !
  • Enfin, plus qu’à coudre un bouton à chaque extrémité, et à cacher les bouts de fils à l’intérieur du tricot !

Voilà, vous avez réalisé votre attache masque ! Comme je le disait, on peut varier de plein de manières différentes. On peut changer de point (le point de riz est très joli). On peut faire un bord arrondi (comme le gris sur la photo), en commençant et en finissant avec moins de mailles. On peut aussi glisser la première maille pour un bord plus joli. Les possibilités sont infinies !

Si vous voulez d’autres idées pour finir vos restes de laines, vous trouverez mes idées ici.

Et si vous voulez tricoter des choses en coton pour avoir des restes, je vous conseille par exemple la couverture bébé à chevrons, ou encore le petit pull bébé Neïla Sweater.

ear savers

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :