Conseils & astuces,  Tricot

Tricoter l’été quand il fait chaud, c’est possible !

Bonjour ! Aujourd’hui, alors que les beaux jours sont là, on va parler d’un sujet qui peu inquiéter : est-ce qu’on peut tricoter l’été.

Dans notre imaginaire collectif, le tricot est forcément associé à l’hiver. On tricote une écharpe bien chaude, un beau bonnet pour les oreilles, pull… Et si on tricote enseveli sous un plaid devant la cheminée, c’est encore mieux ! Oui mais voilà, qu’est-ce qu’on fait quand l’été arrive ? On a pas forcément envie de s’enterrer sous une montagne de laine à ce moment là, ni de transpirer du bout des doigts. Mais on ne veut pas non plus mettre notre passion de côté pendant plusieurs mois ! Et admettons-le, c’est super agréable de se poser au bord d’un lac avec des lunettes de soleil, un tricot, et un bon livre.

Voici donc mes conseils pour les autres addicts au tricot qui ne veulent pas arrêter leur passion favorite juste parce qu’il fait un peu chaud.

Tricoter des petits projets

C’est mon premier conseil, et probablement celui qui vous fera le plus de bien. Parce que quand on tricote, on a souvent chaud à cause du tricot déjà réalisé qui traîne sur nos genoux pendant des heures.

Donc en passant sur des plus petits projets, on se débarrasse de ce problème !

C’est quoi un petit projet ? Je pense que ce dépend des sensibilités. Pour ma part, ce sont des projets trop petits pour êtres faits sur des aiguilles circulaires de plus de 40cm, c’est à dire pas plus gros qu’un bonnet.

Dans la pratique, l’été c’est la période idéale pour laisser parler votre créativité en tricotant des doudous (comme ce petit lapin), en créant des accessoires pratiques (comme mon scrunchie au point de riz), des bandeaux (voir mon modèle gratuit du bandeau Epicéa) ou encore pour commencer votre stock de chaussettes pour l’hiver ! C’est aussi la période idéale pour faire des choses pour les bébé qui sont tout petits et mignons (par exemple un belle barboteuse en coton).

Tout ça ce sont des petits projets qui tiennent juste dans les mains. Et c’est super pratique à transporter en vacances, dans une petite pochette ! Mais si les petits projets vous ennuient, ou que vous n’en avez pas l’utilité, ne vous inquiétez pas, il existe une autre solution.

Choisir le bon fil

Quand on pense au tricot, on pense souvent à la laine bien chaude qui vient tout droit du dos des moutons. Et pourtant c’est rarement celle qu’on utilise le plus, et même les laines animales sont souvent mélangées à d’autres fibres. De plus en plus, les marques de laine s’adaptent et nous proposent des fils adaptés au tricot l’été.

Parmi ces fils d’été, ceux qui sont pour moi les plus adaptés sont les matières végétales. On trouvera dans la majorité des cas du coton et du bambou.

L’avantage de ces fils végétaux est qu’ils n’attirent pas la chaleur. Et on peut donc tricoter plein de choses avec, sans en souffrir l’été !

Vous voulez la preuve ? Regardez par exemple la couverture à chevron, la Leaf Blouse et le Leaf Top que j’ai tricotés l’année dernière. Autant vous dire que ce sont des projets assez conséquents, et je n’ai eu aucun problème pour les finir rapidement au printemps ou en été.

En plus, on trouve des laines de coton à des prix très abordables. Les pelotes de 50g de coton 8/4 de Sostrene Grene sont par exemple entre 1,39€ et 1,82€ et j’ai fait des barboteuses avec. J’ai tricoté mes deux couvertures bébé (Chevron Baby Blanket et Marius Baby Blanket) avec la Cotton Aran de chez Rico Design qui est à un prix acceptable également. Sinon, on trouve également de belles pelotes de 100g de coton et de bambou chez We Are Knitters (n’oubliez pas d’ajouter ce code promo pour gagner 10 euros sur votre première commande : MGMJ00ALN).

Vous voulez encore un dernier élément pour vous convaincre des « laines » végétales ? Pour les personnes avec une peau sensible, c’est vraiment l’idéal !

On se fait plaisir

C’est mon dernier conseil, et pas des moindres ! Le tricot c’est avant tout une affaire de plaisir. Si vous en avez envie, vous arriverez à vous tricoter un pull en laine chaude alors qu’il fait 30 degrés. Mais si vous n’en avez pas envie, ça rendra la chose plus désagréable. Alors je vous conseille de vous faire plaisir à vous, et de garder la commande qu’on vous a faite d’une grosse écharpe qui ne vous plait pas pour l’automne. Quand le froid reviendra, vous serez plus motivé.e à faire un projet qui ne vous tient pas forcément à cœur.

Un de mes derniers tricots !

Voilà, c’état mes conseils. Personnellement j’adore tricoter l’été. Surtout qu’on a souvent des vacances, et donc du temps libre pour tricoter. Et je trouve le beau temps inspirant !

Et vous, vous tricotez comment l’été ? Vous ralentissez, vous utilisez des laines différentes ? Racontez-moi tout dans les commentaires !

N’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter pour avoir un petit récapitulatif du blog et de l’inspiration tous les mois !

2 commentaires

  • Zab

    Tu as bien raison: petits projets et tricots qui nous font plaisir! D’ailleurs, à l’année, les fin de semaines sont réservées à un tricot qui me tente. J’ai commencé à les appeler: tricots-bonbon. Je garde les tricots que je DOIS faire pour la semaine. Bon, il arrive que la fin de semaine empiète légèrement sur la semaine. Hihi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :